mercredi 17 décembre 2014

SUPPLY CHAIN et LOGISTIQUE: Quelles différences ?

Par Hassane Baqacem
Ing ENSM Rabat/Mines Paris
Logistique & supply chain







L’objectif de mon article est de montrer, brièvement, quelques différences entre deux notions : « Logistique » et « Supply Chain ». Cette dernière est employée bien souvent comme une traduction anglaise, pour designer la logistique d’entreprise, même si la fonction n'est ni globale, ni transversale.

Le mot Supply Chain recouvre dans le langage courant professionnel des concepts très différents. Par exemple il est employé par des prestataires de services qui  réalisent des prestations diverses de stockage, de préparation de commandes. Ils déclarent avoir une activité Supply Chain. C'est possible si le maillon traité s'insère dans un système global et si le système d'information utilisé s'interface bien en amont avec le système de prises de commandes du client et en aval avec le système utilisé par les transporteurs.



De leurs parts les éditeurs de logiciels font maintenant tous des outils de Supply Chain. Un éditeur de WMS qui a développé des interfaces avec SAP, ou un autre qui a créé un système de gestion commerciale pour l'insertion des commandes et un système aval avec un TMS,  ou plusieurs systèmes de Transporteurs ; ils affirmeront tous  qu'ils ont un outil de Supply Chain.

La Supply Chain n'est pas une fonction de l'entreprise, ce n'est pas non plus un service achetable à un prestataire de service, ce n'est pas un module informatique, c'est en fait  une démarche de fonctionnement qui vise à assurer une gestion et une synchronisation de l’ensemble des processus qui permet à un ou plusieurs systèmes clients / fournisseurs de prendre en compte et de répondre aux attentes des clients finaux (du fournisseur du fournisseur au client du client). La Supply Chain contient donc toutes les activités associées au flux et à la transformation des biens, depuis les matières premières jusqu’au produit fini livré à l’utilisateur, ainsi que les flux d’informations associées.

De la logistique à la Supply Chain :

On peut distinguer 5 étapes de maturité logistique de l’entreprise qui déterminent les stades d'évolution du pouvoir concurrentiel de l’entreprise :

Stade 1- Fonctions logistiques indépendantes: dans l’entreprise la gestion de production, la fonction stockage, et la fonction transport-distribution travaillent de façon quasi indépendantes chacune avec ses objectifs
Stade 2- Une fonction logistique transversale: l’existence d’une logistique industrielle et une logistique de distribution avec un responsable logistique créant la synergie entre les deux entités
Stade 3- Supply Chain intégrée dans l'entreprise: l'entreprise a déployé des processus et des outils pour intégrer, dans un fonctionnement cohérent, l'ensemble des maillons internes de sa logistique.
Stade 4- Supply Chain management étendu: le SCM est étendu aux clients et aux fournisseurs avec lesquels l’entreprise partage en temps réel des informations pour les différentes fonctions de la logistique.
Stade 5- Supply Chain Commune: l'entreprise utilise des moyens en commun avec des clients et des fournisseurs, voire avec des concurrents dans une même communauté d'intérêts.

Les niveaux de la « Supply Chain » :

1. Opérationnel
Gestion des commandes clients
Ordonnancement des opérations et gestion des aléas
Exécution des commandes : production, distribution et facturation

2. Tactique
Prévisions de vente
Planification, programmation et calcul des besoins
Règles d’approvisionnement et règles de gestion des stocks

3. Stratégique
Définition de l’offre de produits et services
Dimensionnement de l’outil industriel et logistique
Négociation de contrats et partenariat avec les fournisseurs et les clients


La clé de la réussite concurrentielle d’une entreprise réside dans la mise en cohérence des outils, des processus et des pratiques quotidiennes avec la stratégie Supply Chain définie par cette entreprise.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire